Récit : redécouvrir sa campagne, prendre l'air et faire le plein d'énergie

Mis à jour : févr. 27

À vélo ou à pied, on vous emmène dans le meilleur circuit de la forêt de Mézières. 17 km de découverte, d'air frais, de campagne, de forêt, de boue, de sentiers étroits : un moment privilégié dans un environnement... dépaysant.



Le calme et la douceur de Mézières-sous-Lavardin


Au départ de Mézières-sous-Lavardin, petite commune à seulement 25 minutes du Mans, un circuit de randonnée vous attend. Pour le trouver : rien de plus simple. Rendez-vous sur le petit parking en face de l'école primaire dans le bourg de Mézières. On enfile ses meilleures chaussures, carte de randonnée à la main (VTT et casque sur la tête pour les vttistes aventureux). L'essentiel est dans le sac à dos : la bouteille d'eau, le petit snack, le téléphone, c'est parti. Dans ce petit village, on se sent déjà dépaysé, les rues sont calmes, on entend les enfants jouer dans les jardins et des oies cacarder. On lève la tête pour chercher la première balise jaune : direction la sortie du village.



Immersion entre campagne et forêt


À seulement quelques mètres du bourg, on est déjà plongé en pleine campagne. Le goudron laisse place aux petits chemins. Les champs à pertes de vues nous surprennent, on lève la tête et on voit au loin les impressionnantes éoliennes de Conlie. Face à la première (petite) montée, le regard d'un poney nous encourage, c'est le début de l'aventure.



Le chemin se fait de plus en plus escarpé, il fait déjà chaud, malgré l'air frais et la pluie de la veille. Le circuit se poursuit et continue de nous élever au point culminant de Mézières pour finalement offrir une vue à 360° sur le monde. On croise de magnifiques maisons en se disant qu'on aimerait profiter de cette vue tous les jours. Les chemins se mélangent à la route et nous emmènent aux portes de la forêt. Il est là, le premier sentier étroit en direction des bois : ça commence par une pente à dévaler. Une bouffée d'adrénaline nous envahit en descendant rapidement le chemin escarpé.



On essuie la petite larme du coin de l'oeil provoquée par la vitesse pour retrouver un sentier au dénivelé moins important. On s'amuse à rouler entre les flaques, les trous, les branches et les pierres. Après plusieurs kilomètres, on se retrouve au milieu de la forêt, au cœur de la nature. La forêt est sublime, on croirait un décors de film : tout est parfait. Même les branches tombées au milieu du chemin tiennent en parfait équilibre. On descend de son vélo, on contourne, on se baisse, on continue toujours plus loin. Le calme de la forêt se mélange au chant des oiseaux et au souffle du vent. La forêt est si dense que l'on peine à voir le ciel : on est dans l'immersion la plus totale.


Quelques kilomètres plus tard, la forêt laisse place à un immense étang privé auprès duquel se trouve une petite maison de pêche. Le paysage prend une autre dimension. D'autres randonneurs s'arrêtent et admirent ce plan d'eau exceptionnel en plein cœur de la forêt.



Pour sortir de la forêt, le fort dénivelé nous met à l'épreuve : descente dans la boue, montée à travers les branches : l'espace parfait pour traverser les bois à l'aventure. On suit les balises jaunes qui nous rassurent (ouf, je ne suis pas perdu !). Les chemins se poursuivent et laissent place à de charmants points de vue inattendus sur des points d'eau, à travers les chemin boueux et escarpés. L'aventure c'est aussi ça : revenir trempé·e, les chaussures pleines de terre, des égratignures sur les mains.



Arrivée en lisère de la forêt, le circuit nous emmène devant le Camping Smile & Braudières : lieu familial chaleureux au milieu de rien mais au cœur de l'essentiel : les arbres, les prés, les oiseaux et les vaches. On commence à apercevoir au loin le bourg de Mézières-sous-Lavardin. Le circuit nous emmène à travers champ.



En plein champ, entre deux exploitations, on respire le grand air. Après quelques centaines de mètres, les prés à perte de vue, on se sent minuscule. Pas de route, pas de voiture, seulement un tracteur qui vient de finir de labourer son champ. Le chemin se poursuit difficilement, c'est la dernière étape. Le vent souffle sur la plaine, on voit les éoliennes tourner à plein régime. La randonnée continue et on commence à apercevoir les premières fumées de cheminées. Le bourg se rapproche.




L'aventure se termine bientôt. Les petites routes de campagnes nous ramènent tranquillement vers le village. L'Église Saint-Pierre pointe le bout de son clocher. On revient doucement dans le village que l'on a quitté trois heures plus tôt. On croise le regard de chiens à travers le portail, d'une vieille dame coupant ses rosiers et d'un homme réparant son volet. Transporté par la fierté, la (bonne) fatigue et l'énergie de la nature, on rejoint le parking avec un sentiment génial de satisfaction et d'accomplissement (et des chaussures sales).


Prêt·e à randonner ?


Circuit .pdf :

mezieres-sous-lavardin-topo-guide-201607
.
Download • 1.87MB

Circuit .gpx :

72197-circuit-de-la-foret-de-mezieres
.gp
Download GP • 57KB

1 commentaire

Posts récents

Voir tout

Office de tourisme de Coco Plage

Maison du Lac et de la Forêt

Sillé Plage

72140 Sillé-le-Guillaume

02 43 20 10 32

contact@tourisme4cps.fr

Avril à septembre

du mercredi au dimanche

10 h à 13 h et 14 h à 18 h

Office de tourisme du Centre ville

Place de la Résistance

72140 Sillé-le-Guillaume

Avril à septembre

Tous les mercredis

10 h à 13 h et 14 h à 18 h

  • Facebook
  • Instagram
Abonnez-vous à notre newsletter